Précédent
9 novembre 2021 | Luxembourg

La table ronde des centres financiers et des fédérations de l'UE, en tant que chapitre régional de la WAIFC, a été créée.

La table ronde favorisera la création d'un marché financier européen commun et la coopération en matière de services financiers entre les États membres de l'UE.

Onze organisations représentant des centres financiers et des fédérations de huit pays membres de l'UE ont signé aujourd'hui un protocole d'accord : Berlin Finance Initiative, Febelfin, FinanceEstonia, FinanceMalta, Finanzplatz Hamburg, Frankfurt Main Finance, Italian Banking, Insurance and Finance Federation (FeBAF), Luxembourg for Finance, Paris Europlace, Stichting Capital Amsterdam et Stuttgart Finance.

La table ronde favorisera la création d'un marché financier européen commun ainsi que le renforcement de la coopération et des échanges en matière de services financiers entre les États membres de l'UE.

Les signataires ont convenu de poursuivre conjointement les objectifs suivants :

1. Améliorer la compétitivité et l'efficacité de l'industrie financière de l'UE, notamment dans les domaines de l'Union des marchés de capitaux, ainsi que de la numérisation, de la durabilité et des autres défis actuels et futurs auxquels sont confrontés les services financiers.
2. Fournir aux centres financiers de l'UE et à leurs organisations représentatives une voix unifiée
3. Renforcer la compréhension par le public de l'importance et du rôle positif des services financiers au sein de l'UE.
4.Soutenir l'échange de bonnes pratiques entre les membres de la table ronde de l'UE.
5. Faciliter le développement du dialogue avec les principaux centres financiers en dehors de l'UE.
6. Créer des canaux de communication avec les institutions de l'UE, ainsi qu'avec les associations européennes du secteur financier et les ONG.

Lors de sa réunion inaugurale à Luxembourg le 09 novembre 2021, la Table ronde de l'UE a rencontré des représentants de la Banque européenne d'investissement et du Mécanisme européen de stabilité afin de discuter de la manière de renforcer la compétitivité du marché financier de l'UE dans la reprise post-pandémique. Les membres ont, à cette occasion, élu Nicolas Mackel comme premier intervenant de la Table ronde.

La table ronde de l'UE fait office de chapitre régional de l'Alliance mondiale des centres financiers internationaux (WAIFC).

D'autres centres financiers de l'UE peuvent également rejoindre l'EU Roundtable en signant le mémorandum, sous réserve de l'approbation d'une majorité absolue des membres existants de l'EU Roundtable.

Commentant le Mémorandum et la réunion inaugurale à Luxembourg, Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance, a déclaré :

"Le Luxembourg est très fier d'être un membre fondateur de l'EU Roundtable of Financial Centers. Notre coopération contribuera à renforcer l'industrie financière dans l'UE et, partant, la compétitivité économique de nos participants au marché. Les défis auxquels le secteur est confronté, notamment les transitions numérique et climatique, ainsi que la nécessité d'approfondir le marché unique européen des services financiers, sont des questions qui nous sont communes et nous gagnons tous à travailler ensemble pour trouver des solutions. Je suis honorée et reconnaissante d'avoir été élue présidente de la table ronde par mes pairs."

Zahra Abdel Rassoul, directrice adjointe de Stuttgart Finance, a commenté :

"La table ronde des centres financiers de l'UE est l'occasion de mener des discussions importantes sur la façon dont le centre financier européen peut contribuer à la transition de notre économie. Le Brexit ou la pandémie ne sont que des événements récents qui soulignent la nécessité de la coopération et de la communication entre les centres financiers. Nous sommes impatients d'y participer."

Le Dr Harald Vogelsang, président de Finanzplatz Hamburg e.V., a ajouté :

"Le secteur financier avec sa diversité de services est d'une importance centrale pour les entreprises situées dans l'Union européenne. En tant que l'un des principaux sites européens de commerce extérieur, Hambourg est étroitement liée à ses pays voisins européens. Notre adhésion à la table ronde nous permet de renforcer notre mise en réseau avec d'autres centres financiers. Ainsi, nous renforçons le secteur d'une voix commune au niveau européen".

Arnaud de Bresson, directeur général de Paris Europlace, a noté :

" Paris Europlace considère la mise en œuvre concrète de l'Union européenne des marchés de capitaux, ainsi que l'accélération de la finance durable, comme des priorités essentielles pour l'Europe. Dans ce contexte, le renforcement du dialogue entre les centres financiers européens, les professionnels du marché - y compris les entreprises, les investisseurs et les intermédiaires financiers - et les autorités européennes est essentiel pour développer des initiatives concrètes et une transition progressive vers un nouveau modèle économique pour les économies."

Kaido Saar, président du conseil d'administration de FinanceEstonia, a souligné :

"Il a fallu beaucoup de temps pour parler du véritable marché unique de l'UE. Pour la compétitivité de l'Union européenne, il est essentiel que nous fassions davantage de pas vers cet objectif. FinanceEstonia est fière de participer à l'initiative du marché sur cette voie, soutenue par l'accent mis sur la technologie et la durabilité."

Franco Delneri, responsable des affaires internationales et européennes de la FeBAF, a commenté :

"Aujourd'hui, à Luxembourg, la FeBAF a reçu le certificat d'adhésion à la World Alliance of Financial Centers et a signé le protocole d'accord de l'EU Roundtable of Financial Centers. L'appartenance à ce réseau permet à la communauté financière italienne représentée par la FeBAF de consolider sa projection internationale et de contribuer au débat sur les questions mondiales qui acquièrent une importance toujours plus grande.
toujours plus centrales".

Hubertus Väth, directeur général de Frankfurt Main Finance, a déclaré :

"Alors que l'Europe se rapproche de plus en plus et que le Brexit a montré à quel point un marché financier commun est devenu important, il était temps que les centres financiers unissent leurs forces. Ce n'est qu'ensemble que nos voix seront entendues au niveau européen."

Jean-Paul Rousseau, directeur des finances et des infrastructures chez Febelfin, a commenté :

"Febelfin accueille très favorablement et soutient la relance de la table ronde européenne des centres financiers. Le timing est particulièrement approprié dans le contexte du nombre de défis et d'opportunités auxquels les centres financiers de l'UE consacreront proactivement du temps et de l'énergie dans les années à venir. L'alignement des points de vue, des actions et de la communication externe à nos parties prenantes de l'UE et aux autorités compétentes locales sera essentiel pour le succès des développements économiques et financiers de l'UE, ainsi que pour la transition vers le changement climatique."

Le Dr Jochen Biedermann, directeur général de la WAIFC, a souligné :

"Nous sommes ravis que les centres financiers de l'UE forment une section régionale de la WAIFC et travaillent plus étroitement ensemble. La coopération entre les centres financiers et l'échange de bonnes pratiques sont essentiels pour progresser rapidement sur certaines des questions les plus urgentes comme le financement du climat, la transformation numérique ou la reprise économique après la pandémie actuelle."